Qualité de l’air : plusieurs approches pour modéliser l’invisible

 

La journée de la modélisation de la qualité de l’air (organisée par FIMEA et IMT Lille Douai) du 8 juin était l’occasion, pour les chercheurs du domaine, d’échanger sur les méthodes existantes. La modélisation permet d’identifier le lien entre sources de pollution et récepteurs. Les modèles ainsi réalisés servent à la compréhension des processus atmosphériques et à la prévention de la qualité de l’air

 

https://blogrecherche.wp.imt.fr/2017/06/19/qualite-air-modeliser-invisible/