LCSQA

Le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l'Air (LCSQA)

 

Le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA) créé en 1991 par le Ministère en charge de l’Environnement est composé de 3 entités : l’Ecole des Mines de Douai (EMD), le Laboratoire National de métrologie et d’Essais (LNE) et l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS).

 

Cet organisme, fonctionnant sous la forme d’un Groupement d'Intérêt Scientifique (GIS) depuis fin 2005, mène des études et des recherches finalisées à la demande du Ministère chargé de l’environnement, en concertation avec les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA). Ces travaux en matière de pollution atmosphérique, supportés financièrement par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC - Bureau de la Qualité de l’Air) et la Direction Générale de la Prévention du Risque (DGPR) du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE), sont réalisés avec le souci constant d’améliorer le dispositif de surveillance de la qualité de l’air en France en apportant un appui scientifique et technique aux AASQA.

Le schéma général de fonctionnement du dispositif national français est représenté par la figure suivante :

 

L’arrêté du 29 juillet 2010 a confié la coordination technique de la surveillance de la qualité de l’air au LCSQA depuis le 1er janvier 2011. En tant que Laboratoire National de Référence (tel que défini par l’article 3 de la directive européenne n° 2008/50/CE et notifié par le Ministère en charge de l’environnement), le LCSQA intervient notamment dans le domaine de la métrologie, de l’assurance de la qualité des données et de la modélisation, afin que la France puisse satisfaire à ses obligations vis-à-vis de l’Europe. Les missions générales du LCSQA sont :

  • d'appuyer le Ministère chargé de l'Environnement sur les aspects techniques, scientifiques et stratégiques dans sa politique de surveillance de la qualité de l'air, y compris au niveau européen et de contribuer également à la déclinaison au niveau local de la stratégie nationale ;
  • d’assurer une mission globale de laboratoire de référence auprès des AASQA, en leur transférant les technologies et les méthodes développées et en assurant la liaison entre la recherche et l’application sur le terrain.

Dans le détail, le LCSQA actuellement les activités suivantes :

  • la coordination et l’animation technique du dispositif de surveillance,
  • le suivi (du niveau national à international) de la réglementation et de la normalisation,
  • l’appui stratégique et technique sur les évolutions de la surveillance,
  • la production, centralisation, dissémination et valorisation des données,
  • l’assistance au rapportage européen,
  • l’appui au financement des AASQA, le développement d’études de connaissances.

 

 

Les travaux menés par le Département Sciences de l'Atmosphère et Génie de l'Environnement sont destinés à assurer la qualité et la cohérence des données et des informations délivrées par les AASQA et à appuyer le Ministère en charge de l'Environnement sur les aspects techniques et scientifiques dans l'élaboration et l'application de sa politique sur la surveillance réglementaire de la qualité de l’air, dans le respect des exigences réglementaires nationales et européennes.

Sur le plan de la métrologie, les actions portent notamment sur la traçabilité des mesures des analyseurs automatiques de particules en suspension, l’assistance technique aux AAQSA pour le calcul d’incertitude des mesures réglementées (en lien avec les Fascicules de Documentation FD 43-070 édités par l’AFNOR), l’évaluation des performances métrologiques d’analyseurs spécifiques (NO2, BTX, PM…) etc…

 

 

Concernant l’Assurance-Qualité, le Département assure le suivi réglementaire et métrologique (recommandations QA/QC) des jauges radiométriques de toutes les AASQA, participe à l’élaboration de la stratégie de surveillance de la qualité de l’air en France et à son application (élaboration des critères d’implantation des stations de surveillance de la qualité de l’air, de recommandations techniques pour la mesure du benzène…), assure le contrôle-qualité des filtres utilisés pour la surveillance des métaux lourds réglementés (As, Cd, Ni, Pb)…

L’ensemble des rapports d’étude est disponible sur le site internet du LCSQA (http://www.lcsqa.org/rapports).